Notre musée virtuel est dédié à la mémoire des femmes et des hommes de la Main-d’Oeuvre Immigrée qui, dès 1940, ont lutté contre l’occupant nazi.
Histoire de la résitance de la section juive

Explorez notre musée virtuel à travers nos différentes salles

Avant 1934
La section juive de la M.O.I.
Le parti communiste s’emploie à encadrer les travailleurs, français et immigrés.
1
1934 - 1939
Contre le fascisme | Début de la guerre
La lutte contre le fascisme est prioritaire et s’intensifie en France à partir de 1934.
2
janv - sept 40
L’occupation | Création de « Solidarité »
Mobilisation de tous les français dans ce qu’on appellera la drôle de guerre.
3
sept 40 - juin 41
Antisémitisme d’État | Ripostes

Le 27 septembre 1940, les Allemands donnent l’ordre de recenser les Juifs, français et étrangers. Un fichier est établi par la préfecture de police pour la région parisienne.
4
juin - août 41
Résistance armée
L’économie française est livrée à l’occupant par Vichy. Le pays, soumis aux difficultés de ravitaillement, se montre de plus en plus critique à l’égard du gouvernement.
5
Août - oct 41
Exécution d’otages

Après l’occupation de la Pologne en 1939, les nazis enferment les Juifs dans des ghettos. En URSS, l’élimination systématique des femmes, des hommes, des enfants, commence dès l’invasion par Hitler en juin 1941.
6
oct - déc 41
Persécutions | La Résistance
Une Police aux questions juives (PQJ) est instituée à la mi-octobre en zone occupée et en zone dite libre.
7
janv - juil 42
Rafle du Vel’d’Hiv | Les FTP-M.O.I.
Le 20 janvier 1942, se tient la Conférence de Wannsee, près de Berlin. 15 hauts responsables du régime nazi décident la mise en application de la Solution finale à la question juive.
8
juil 42 - Fev 43
Sauvetage des enfants juifs

Le Mouvement National contre la barbarie raciste, conçu au printemps 1941, jette les bases du Mouvement National Contre le Racisme, (MNCR), créé au cours de l’été 1942.
9
août 42 - mai 43
Stalingrad | Soulèvement du ghetto de Varsovie
Le 19 avril 1943, les SS se heurtent à l’insurrection héroïque des combattants qui refusent de mourir sans lutter.
10
1943
Création de l’UJRE

Au printemps 1943, la résistance juive communiste des zones Nord et Sud se regroupe en un organisme.
11
janv 43 - mars 44
Répression : les grandes filatures
L’objectif, selon les nazis et leurs collaborateurs, est d’assimiler les groupes de résistants à des bandes criminelles, organisées pour soumettre la France à la « terreur judéo-communiste cosmopolite ».
12
avril 43 - avril 44
Unification de la Résistance

le Parti communiste, dont la force militaire est constituée par les FTPF, et les FTP-M.O.I., réactive son Front National de Lutte pour la Libération et l’Indépendance de la France créé dès 1941 et partie prenante du CNR.
13
avril - sept 44
Insurrection et Libération

Le Débarquement en France est imminent. Pour les résistants de l’intérieur, le temps de l’insurrection approche.
14
oct 44 - nov 45
Fin de la guerre | Reconstruction
Charles de Gaulle, chef de la France libre en 1940, symbole de la Résistance extérieure, et à la tête du GPRF, agit sur plusieurs plans.
15

Recherche documentaire
& richesse des ressources

Naviguez à travers notre riche base de données documentaire, comprenant des photos, audios, des vidéos, et bien plus encore.

MRJ MRJ MOI
kiosque MRJ MOI
MOI MRJ MOI

Découvrez nos dernières publications

En tant que Juif, je ne voyais pas d’autre issue que de prendre les armes à la main pour lutter contre vous

Marcel Rayman aux juges du tribunal militaire allemand du Grand Paris. Juif, communiste, étranger, l’un des vingt-trois Résistants de l’Affiche Rouge, il a été fusillé à l’âge de 21 ans le 21 février 1944.